Des eaux minérales naturelles bienfaisantes

A Châtel-Guyon, les eaux émergentes ont une composition bien particulière qui leur confère toute leur efficacité pour le traitement des maladies chroniques digestives (particulièrement de l’intestin) et rhumatologiques.

Issues de plusieurs sources, ces eaux sont utilisées pour les soins traditionnels externes, mais également en soins internes (pour les soins spécifiques digestifs) et en cure de boisson (consommation d’eau thermale plusieurs fois par jour).

Notre « médicament » naturel : composition et utilisation

L’eau de Châtel-Guyon est une eau chloro-bicarbonatée calcique. Elle est la plus riche d’Europe en magnésium et est également très fortement concentrée en silicium et en oligo-éléments.

Les différentes sources utilisées pour la cure thermale ont toutes la même composition. 

Leur température et leur concentration sont par contre légèrement différentes 

Le saviez-vous ?

L’eau de Châtel-Guyon ne peut être transportée. Au contact de l’air, le CO2 naturellement présent se dissipe et les carbonates se déposent. L’équilibre minéral de l’eau est alors rompu.

Pour bénéficier de ses effets, il est donc impératif, de consommer ou d’utiliser l’eau de Châtel-Guyon sur place, rapidement après son émergence.

Principaux éléments actifs

Magnésium

action anti-inflammatoire sur la muqueuse intestinale

MG

Silicium

constituant du cartilage osseux

SI

Lithium

effet anti-stress

Li

Calcium

(Faiblement Radioactif)

effet anti-rhumatismal

CA

CO² dissout

Vasodilatateur cutané

CO2

Autres minéraux essentiels

silicate, potassium, strontium, manganese…

-MIN

Propriétés de l’eau thermale

Températures

entre 19° et 37°C

 selon la source

PH

entre 6,7 et 6,9

 selon la source 

Orientations thérapeutiques

Appareil digestif
Appareil urinaire et Rhumatologie

Efficacité scientifiquement prouvée

Afin de mesurer l’efficacité des soins thermaux prodigués, des études scientifiques ont été menées autour de la cure thermale à Châtel-Guyon.

Appareil digestif <br> Appareil urinaire et RhumatologieLes résultats sont sans appel sur l’amélioration des fonctions motrices et la diminution de la douleur, notamment des douleurs rhumatismales et digestives, bref, sur l’amélioration de la qualité de vie.

Étude médicale Thermathrose

Selon la plus importante étude sur la gonarthrose (arthrose du genou), menée auprès de 462 patients à travers la France en 2009, la cure thermale en Rhumatologie est le meilleur traitement actuel connu.

Ainsi, 6 mois après la cure, on constate une amélioration notable de la fonction et une diminution de la douleur chez 50% des curistes.

Cette étude a été réalisée par l’Association Française pour la Recherche Thermale (AFRETH) .

Consulter l’intégralité de l’étude Thermarthrose.

(1) Mesurée par un index générique et par un index spécifique de la MVC. (2) Mesurés par une échelle visuelle analogique. (3) Score de Rutherford.

Etude clinique Probiotherme

Une étude clinique incluant 161 curistes ayant effectués une cure thermale à Châtel-Guyon a été réalisée entre le 31 mars 2018 et le 06 novembre 2019. L’objectif principal de cette étude était d’évaluer l’effet d’une cure thermale digestive sur l’amélioration du syndrome de l’intestin irritable et sa rémanence à 3 mois.

Les résultats démontrent une réduction significative de la sévérité des symptômes du syndrome de l’intestin irritable (colopathie fonctionnelle) et une amélioration notable de la qualité de vie des curistes. Ces résultats confirment ainsi les effets positifs de la cure thermale conventionnée digestives de 18 jours à Châtel-Guyon. Ces effets s’expliquent notamment par une amélioration du transit intestinal.

Autres études médicales menées sur les eaux thermales de Châtel-Guyon

La Colopathie fonctionnelle (S.I.I.) : L’étude « Evaluation de l’impact de la cure de Châtel-Guyon sur la qualité de vie des patients » (200 curistes) a montré une amélioration mesurable et durable de la qualité de vie jusqu’à 6 mois après la cure.

Sources : Bommelaer, Girod, Porte, Marquis, Presse thermale et climatique 2003 : 140.133-143

Les Maladies inflammatoires chroniques intestinales : Une étude portant sur la qualité de vie des patients atteints de Maladies Inflammatoires Chroniques de l’Intestin (60 curistes) a montré une efficacité notable jusqu’à 7 mois après la cure dans des formes modérées et en dehors des poussées.

Sources : Chareyras, Bretillon, Presse thermale et climatique 2008 : 145. 99-109

La Rhumatologie : Une étude a démontré l’efficacité de la cure thermale et des eaux thermales de Châtel-Guyon dans les  Lombalgies chroniques (53 curistes) : amélioration de tous les paramètres étudiés, dont la douleur, jusqu’à 6 mois après la cure.

Sources : Mathieu, Dubray, Batel, Ristori, Soubrier ; Presse thermale et climatique 2008 ; 145.87-97